Perdre du poids avec un régime faible en glucides

Un régime faible en glucides est parmi les plus optionnés pour perdre du poids d’ unemanière san. Il est important de préciser que nous parlons de diminuer et de ne pas complètement réduire à zéro ces nutriments essentiels pour notre organisme, contrairement à la façon dont cela se passe plutôt dans les régimes extrêmes qui prévoient l’élimination des aliments qui les contiennent. Par conséquent, rationner les glucides ne signifie pas abandonner complètement le pain, la pizza et les pâtes.

Mais comment fonctionne un régime faible en glucides ?
Un tel régime alimentaire aide à la prévention des pathologies métaboliques, en particulier le diabète, qui à son tour prédispose au développement de maladies cardiovasculaires. Un régime faible en glucides nécessite moins de 100 grammes de glucides par jour. En fin de compte, un régime sans glucides peut avoir des effets nocifs sur la santé, il est donc préférable d’opter pour un régime faible en glucides . Ce type de régime est utile à des fins minceur.

Régime alimentaire avec peu de glucides : avantages
Il est essentiel de profiter d’une bonne santé avant de se lancer dans ce régime. Les avantages qui sont obtenus ne concernent pas seulement la perte de quelques kilos en trop. En particulier, selon diverses recherches, une réduction des glucides rapidement, par exemple en trois semaines, pourrait être utile pour perdre du poids plus intensément que d’autres. En fait, un régime alimentaire de ce type conduit à une réduction de la glycémie et du taux de cholestérol. Cependant, un régime comportant une réduction des hydrates de carbone ne peut pas être suivi indistinctement par tout le monde et il convient de prendre des mesures.
Pendant ce temps, il est toujours essentiel d’être suivi par un nutritionniste qui peut surveiller les progrès de l’alimentation. Il ne devrait pas non plus être prolongé au-delà de deux semaines, à moins qu’il n’y ait l’indication expresse du nutritionniste qui vous suit. Il est important non seulement de donner la préférence à la consommation de légumes, mieux encore si crues, fibres et vitamines, mais aussi de boire au moins deux litres d’eau par jour pour maintenir une bonne hydratation de l’organisme. Aussi au cours de l’alimentation sont d’éviter l’alcool. Pendant la période de l’alimentation, un supplément probiotique peut être utile pour préserver la santé intestinale. Le régime peut être accompagné par la pratique de l’activité physique tant qu’il n’est pas trop intense. Ensuite, les glucides doivent être progressivement reconstitués.

Régime à faible teneur en glucides : effets secondaires et contre-indications
Cependant un régime de réduction des glucides peut toujours entraîner >effets secondaires et contre-indications . Pendant la période de restriction des glucides, de la fatigue, de la migraine et de la difficulté à se concentrer peuvent survenir. La constipation est un autre problème qui pourrait prendre le relais, surtout si vous avez tendance à boire peu et n’utilisez pas de suppléments probiotiques. Au lieu de cela, si vous avez le diabète ou si vous souffrez d’autres troubles métaboliques ou psychiatriques, si vous êtes âgé ou pratiquez une activité physique de haute intensité, il serait préférable de l’éviter et ensuite recourir à d’autres types de régime alimentaire.

Régime faible en glucides : exemple menu
Petit déjeuner : une tasse de thé ou de café sans sucre et un oeuf de fromage ou 150 grammes de yogourt grec accompagné de 150 grammes de fruits de saison.
Snack mi-matin et après-midi : une portion de fromage ou de thon dans l’huile ou un verre de céleri centrifugé, carottes de fenouil et céleri.
Déjeuner : un plat fait de poisson, fromage ou de viande, par exemple une tranche de saumon cuit 150 grammes plus 200 grammes de salade mélangée assaisonnée avec une cuillère à soupe d’huile d’olive extra vierge olive.
Dîner : 200 grammes de poitrine de poulet accompagné de 200 grammes d’épinards assaisonnés avec deux cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge.